Toujours pas abonné ?

Recevoir directement les derniers articles

Maîtriser la matière par l’esprit

La plupart ne réalisent pas qu’ils sont le produit de leurs croyances, et de leurs habitudes mentales.

Dans notre ère de rationalisme, on néglige trop l’importance qu’a l’esprit sur la matière.

Il n’existe pas de monde objectif en dehors de la perception.

Le sujet et l’objet ne peuvent subsister l’un sans l’autre.

L’esprit et la matière sont les deux faces d’une même pièce.

Percevoir est un acte créatif.

Vous cocréez votre propre réalité.

Changez l’idée que vous vous faites du monde et vous changez comment celui-ci vous apparaît.

Raison et affect

Il existe un mensonge qui a été pressé sur la plupart des individus.

Ce mensonge c’est celui du matérialisme.

Beaucoup croient qu’il s’agit d’une déduction scientifique rationnelle, alors que c’est un dogme.

Ce paradigme date de la Renaissance, et a été révolutionné par la physique quantique et einsteinienne.

Bien qu’il soit issu des débuts de la science, il est maintenant contredit par celle-ci.

Le matérialisme affirme que la conscience est un épiphénomène de la matière, et qu’elle est une sorte d’illusion créé par le cerveau.

Il stipule qu’esprit, et matière, habitent deux mondes différents, qui ne répondent pas aux mêmes lois, et qui sont quasiment hermétiques.

Selon lui, le monde physique est mécanique, déterministe, et ne peut en aucun cas être directement influencé par l’esprit.

Cette approche était largement nécessaire dans un Moyen Âge gouverné par la superstition, le dogme, et la métaphysique. (Elle a également permis l’essor de la science, et l’affaiblissement des dogmes religieux.)

Mais le balancier est retourné à son exacte opposé.

Alors que les périodes les plus anciennes étaient gouvernées par une extrême irrationnalité, nous sommes maintenant gouvernés par une extrême rationalité.

Tous les extrêmes sont mauvais (même l’excès de vertu est un vice). La sagesse se trouve dans l’équilibre, et le juste milieu.

C’est le problème de beaucoup qui s’intéressent à l’occultisme, et à la spiritualité : ils sont tellement idéalistes qu’ils en perdent les pieds sur terre.

L’attrait pour la mystique, et la métaphysique, doit être balancé par un esprit critique affuté.

Vous devez comprendre pour vous-même les principes de la logique, et reconnaître les discours qui la contredise.

La première chose à comprendre est qu’il n’existe pas de réalité objective.

Toutes les vérités sont contextuelles.

Les mots ne sont pas les choses qu’ils décrivent.

Vos représentations des choses, ne sont pas les choses en soi. Il existe un écart entre la réalité objective, et votre perception.

(Ceci a déjà été développé dans des articles précédents, et dans mon livre Manuel d’hygiène mentale.)

Science occulte

Dans les Mystères de l’initiation, le néophyte doit d’abord traverser les épreuves des quatre éléments (Air, Feu, Eau, Terre), pour être accepté.

Pareillement, la première carte du tarot (I. Bateleur) est souvent représentée comme un apprenti disposant de quatre outils : l’épée, le bâton, la coupe, et le pentacle.

Ceci signifie que pour recevoir l’enseignement ésotérique, l’étudiant doit d’abord :

  • Développer un esprit critique (Air, épée),
  • Maîtriser ses passions (Feu, bâton),
  • Être émotionnellement stable (Eau, coupe),
  • Être en bonne santé physique (Terre, pentacle).

C’est une des raisons pour lesquelles les Mystères sont occultés, parce que leur révélation peut être nuisible à celui qui n’est pas prêt à les recevoir.

Il n’y a qu’un pas entre le mysticisme et la folie, entre la foi et la schizophrénie.

L’occultisme peut également provoquer une inflation de l’ego, et stimuler les tendances narcissiques et mégalomaniaques.

Ne donnez pas les choses saintes aux chiens, et ne jetez pas vos perles devant les pourceaux, de peur qu’ils ne les foulent aux pieds, ne se retournent et ne vous déchirent.

Matthieu 7 : 6

Je vous ai donné du lait, non de la nourriture solide, car vous ne pouviez pas la supporter ; et vous ne le pouvez pas même à présent, parce que vous êtes encore charnels.

1 Corinthiens 3 : 2

De la même façon, on dit dans la tradition orientale qu’il ne faut ouvrir le 3ème œil, avant d’avoir équilibré les centres inférieurs.

Pour d’autres, la spiritualité n’est qu’un moyen de fuir la pénibilité de l’existence. Elle devient alors une négation de la vie caractérisée par la vie monastique, l’abstinence, ascétisme, la morbidité, ou le masochisme.

Et finalement, nous avons ceux qui portent leur religiosité comme une médaille morale, ce qui les placerait au-dessus des autres.

L’attitude la plus saine à avoir envers la métaphysique est celle résumé par l’aphorisme d’Aleister Crowley :

“The Method of Science; the Aim of Religion.”

Le but de la religion (lorsqu’elle n’est pas corrompu par des ambitions politiques, ou égoïstes) est l’union avec Dieu.

En psychologie, on parlerait plus réalisation de Soi, et de son idéal. (Il existe différents langages pour parler des mêmes choses.)

Les écoles des Mystères proposent des méthodes scientifiques, pour accomplir cet objectif.

Vous n’avez pas à croire quoi que ce soit.

Vous avez juste à pratiquer, et à juger par vous-même.

It from bit

En philosophie, la position opposée au matérialisme est l’idéalisme.

L’idéalisme soutient que l’univers est mental.

Que le monde n’existe nulle part ailleurs que dans votre esprit.

Que la matière (qui est constituée essentiellement de vide et d’énergie) est la fabrication de l’Esprit.

Dans le premier paradigme (matérialiste), vous êtes une bête insignifiante issue du hasard de l’évolution, dérivant sur un gros rochet nommé Terre, dans néant un insignifiant voué à la destruction.

Dans le deuxième vous êtes l’égal de Dieu, un créateur d’univers.

Dans le premier vous êtes une victime.

Dans le second vous êtes à la cause de vos circonstances.

S’il existe une seule idée à retenir des sciences occultes, c’est que le monde matériel n’est que le reflet d’un monde immatériel (qui en est la source).

C’est la Théorie des formes de Platon, le plan astral des occultistes, l’inconscient collectif de Jung, le ciel des gnostiques, le subconscient des nouvel-âgistes.

Tout ce qui existe dans le plan physique doit d’abord exister dans le plan des idées.

Les abstractions précèdent les formes.

Pareillement, la physique quantique dit que les particules émergent et se désintègrent à partir d’un champ de probabilité et d’information.

Ceci signifie que vous pouvez influencer le monde physique si vous savez manipuler le plan astral.

Jung pensait que les anciens projetaient leur inconscient dans le ciel et les étoiles. En inspectant les astres et leurs cycles, ils exploraient en fait des processus intérieurs. (La frontière entre leur ego et leur environnement était plus fine qu’aujourd’hui.)

Certains linguistes pensent également que les premières formes d’écriture tentaient de mimer les constellations célestes.

Le langage, et la capacité d’abstraction, a toujours été considéré comme une capacité magique qui nous distinguait du règne animal.

Elle était associée au dieu Thot chez les Egyptiens, à Hermès chez les Grecs, et à Mercure chez les Romains.

Dans la Genèse, Dieu crée le monde par le Verbe. Pareillement chez les Grecs le monde émerge du Logos.

Comme le disait le physicien John Wheeler : It from bit.

La matière émerge de l’information (et de l’entropie négative, caractéristique des systèmes vivants).

La biologie ne dit-elle pas la même chose pour votre corps : qu’il est l’expression du code génétique présent dans votre ADN ?

L’énergie psychique

La véritable nature de l’esprit est inconnaissable, bien que nous ayons des indices nous indiquant son activité.

Personne ne sait localiser l’esprit, et il ne semble limité ni par l’espace ni par le temps.

On ne peut le toucher, mais on ressent son activité principalement par les courant bioélectriques qui nous traversent.

Vos états de la conscience dépendent de l’activité électrique de votre système nerveux.

Le matérialisme fait que l’on néglige trop l’importance des communications électromagnétiques dans le corps.

La biologie semble se consacrer uniquement aux processus mécaniques et chimiques, et néglige l’aspect énergétique.

Comme expliqué précédemment, toute charge électrique suppose l’existence d’un champ magnétique.

Il n’existe qu’une seule électricité, mais ses manifestations varient en fonction de ses oscillations. Cette signature électrique est ensuite émise dans l’espace sous forme d’ondes électromagnétiques.

Ces fréquences, diffusées dans l’air, peuvent ensuite être captées par un émetteur, qui pourra retranscrire l’onde sous forme de courant électrique.

Toute nos télécommunications (Radio, Wifi…) fonctionnent selon ce principe.

Shannon modèle

Il a été prouvé sans aucun doute que de tels communications étaient à l’œuvre dans le corps humain (et dans tout le monde vivant).

Votre corps est une batterie complexe qui émet et reçoit constamment des signaux de cette nature.

Vos émotions ont une signature énergétique qui se propage dans l’espace.

La négativité pollue littéralement l’atmosphère psychique.

Plusieurs études montrent que les états émotionnels, ainsi que de nombreux rythmes et cycles biologiques, peuvent se transmettre à distance, par effet de résonnance.

Nous savons tous ceci intuitivement, car c’est par ce mécanisme que l’on sent l’empathie (les états d’âmes sont contagieux).

Ne vous est-il jamais arrivé d’éternuer près d’une guitare, et que celle-ci se mettent à vibrer ?

Cet exemple montre comment une source énergétique peut faire entrer avec elle en résonnance des corps distants.

Plus le signal est puissant, plus on a de chance de s’harmoniser avec.

La Terre, le Soleil, la Lune et les autres astres ont aussi une influence sur les êtres vivants en fonction de leurs fluctuations magnétiques.

On sait, par exemple, qu’il existe une corrélation entre l’activité solaire et les grands mouvements sociaux, les guerres et les révoltes. (Voire les études d’Alexander Tchijevsky.)

Parapsychologie

Le sujet de l’influence de l’esprit sur la matière reste un sujet tabou, même après l’énorme accumulation de preuves qui viennent affirmer le phénomène.

La CIA a dépensé des millions de dollars pour étudier la télépathie et la psychokinèse (MK-Ultra, projet Stargate). Peu de gens savent que l’espionnage psychique était un enjeu majeur de la guerre froide.

Ces effets parapsychologiques sont peu spectaculaires, et minimes en laboratoire, mais tout de même existants.

Joseph B. Rhine fut un des premiers à étudier statistiquement la chose. (C’est sur ces données que Carl G. Jung développa sa théorie sur la synchronicité.)

Prises individuellement, ces études sont peu convaincantes puisqu’elles ne démontrent qu’un petit écart statistique.

Mais lorsque l’on en cumule des centaines, le phénomène devient irréfutable.

Si l’on cumule les 515 études parapsychologiques connues qui ont eu lieux entre 1959 et 2000, on arrive à un écart statistique de 1 chance contre 1050.

Il existe donc 100 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 de chances contre 1 que les effets observés soient dû au hasard.

Ceci est impossible selon le paradigme matérialiste qui reste aveugle face à l’évidence de ses contradictions.

Il existe de nombreux biais cognitifs qui font que l’on perçoit que ce que l’on veut percevoir.

Ces informations provoquent une forte dissonance cognitive à tous ceux qui croient encore que la physique newtonienne est absolue.

Elles montrent que l’esprit n’est pas cantonné au cerveau, et qu’il peut directement influencer la matière.

Vous ressentez son activité par vos émotions, et l’énergie qu’il produit dans votre corps, et qui radie dans l’espace comme une onde.

Les choses qui ont la même fréquence ont tendance à s’harmoniser.

Certains choisissent consciemment la pensée qu’ils émettent, d’autre pollue inconsciemment leur atmosphère psychique par la négativité.

Conclusion

La pensée est un phénomène électrique, magnétique et énergétique.

Ceci n’est pas une spéculation métaphysique mais une observation scientifique.

La conscience est associée à un courant qui vous traverse. L’inversion de ce courant produit l’anesthésie, la léthargie et le sommeil (Robert Becker).

Ce courant est mesurable, et varie en fonction de vos états d’âme. Il peut aussi être influencé par hypnose (Leonard J. Ravitz).

Les anciens semblaient connaître ce phénomène, qu’ils symbolisaient souvent par le serpent (déplacement en forme d’onde).

Si l’énergie circule mal, alors elle peut s’accumuler à certains endroits, et être ressentie comme de la tension.

Ces blocages sont le fruit de traumatismes, et de leur répression.

L’anxiété s’ancre sur le système nerveux, et se fige dans des expressions faciales et corporelles. Un dos vouté, ou un visage dure indique ce genre tension qui s’accumule, et qui n’arrive pas à être relâchée. (Wilhem Reich parle d’armure caractérielle.)

Le corps et l’esprit ne font qu’un. Trop de thérapies se focalisent uniquement sur le psychique, et négligent le traitement du corps.

La posture, l’expression et la respiration doivent aussi être équilibrées.

Les émotions refoulées se cristallisent en nœuds énergétiques, qui bloquent la circulation du courant.

La santé n’est possible que lorsque vos instincts naturels sont satisfaits, et que vos affects sont librement exprimés.

— Geoffroy

Photo de profil Geoffroy
Qui est Geoffroy Stec ?

Je suis designer et éditeur depuis 2018. J’aide les créatifs à monétiser leurs passions, et à construire des systèmes de rémunérations durables.


Ressources

Manuel d’hygiène mentale

Apprenez les bases de l’épistémologie, de la philosophie existentialiste... Les principes de la perception.

Commander maintenant

Traité élémentaire de
science occulte

Dècryptez écrits des alchimistes, des Kabbalistes et les symboles que nous a légués l’antiquité. La philosophie occulte.

Commander maintenant

PROCESSUS DE CRÉATION ET D’INTERPRÉTATION DE LA RÉALITÉ

Comprenez les différents paradigmes et les révolutions scientifiques. Épistémologie et science.

Commander maintenant


LE KYBALION

Étude sur la philosophie de l’ancienne Egypte et de l’ancienne Grèce. Hermétisme et Alchimie.

Commander maintenant