Toujours pas abonné ?

Recevoir directement les derniers articles

Vivre de sa plume à l’ère numérique

Le futur appartient à ceux qui maîtriseront les médias de demain.

L’importance des réseaux sociaux, d’internet, de l’IA, et du numérique, ne fait que s’accroître.

Savoir utiliser ces nouveaux moyens et codes de communication est primordiale.

Avant, savoir lire et écrire faisait de vous quelqu’un de lettré.

Aujourd’hui votre niveau de lettrisme dépend de votre aisance à manipuler les outils digitaux.

La différence entre vie réelle, et vie numérique, s’amenuit chaque jour. (Elle sera bientôt effacée.)

Votre capacité à survivre dans ce nouvel environnement est donc grandement liée à votre niveau de lettrisme digital.

Pourquoi c’est important

Quand j’étais à l’université, j’ai eu le choix dans mon parcourt à choisir entre un cursus audiovisuel, ou un cursus d’écriture médiatique.

J’ai choisi la deuxième option parce que :

L’écriture est la base de tout média ! (Audiovisuel inclut)

Un film ou une vidéo est d’abord un script.

Une chanson ou une chronique est d’abord écrite.

Pareil pour les discours, les publicités, les émissions, les campagnes de communication…

Comprendre les codes de l’écriture c’est :

  • Savoir persuader
  • Savoir vendre
  • Savoir organiser et planifier
  • Savoir capter l’attention
  • Savoir transmettre et éduquer
  • Savoir divertir
  • Savoir fédérer

À quoi ça sert de communiquer

À moins que vous ne fassiez du divertissement pur, la qualité de tous vos contenus dépend de votre niveau de lettrisme et d’élocution.

Dans un article précédent, je montrais que chaque interaction avec le monde pouvait être considérée comme une transaction, et un jeu de réciprocité.

L’essence du commerce se trouve dans cet échange de valeur.

Nous sommes à l’ère de l’information, et les principales valeurs que nous échangeons sont informationnelles.

Nous voulons tous acquérir les informations qui :

  • nous font gagner de l’argent
  • nous font gagner du temps
  • apaisent nos souffrances
  • nous économisent de l’énergie
  • nous font gagner en statut social

C’est cinq points ne résument-ils pas le but de l’éducation ?

Vous êtes sur internet soit pour vous divertir, soit pour apprendre quelque chose, soit pour effectuer une transaction. (Apprendre est une transaction d’information.)

Pour intéresser les gens, vos contenus doivent répondre à des problématiques réelles qui les concernent. (Les principales étant énoncés dans la liste au-dessus.)

Elles doivent aussi leur apprendre quelque chose de nouveau.

Voici comment on détermine la valeur d’un message au niveau informationnel :

Plus un message contient d’information, moins on peut le prédire. (Shannon)

Ce que vous ne pouvez pas prévoir est nouveau.

Ce que vous savez déjà n’apporte aucune nouvelle information à votre système.

Donc soyez imprévisible.

Voici comment on détermine la valeur d’un message au niveau économique :

Plus le message permet de résoudre un problème vite et sans effort plus il a de valeur.

Donc soyez pragmatique.

Si vous voulez écrire du contenu qui performe bien, vous devez communiquer des solutions originales à des problèmes concrets.

Sur quoi écrire

Dan Koe, référence en copywriting, dit que vos contenus doivent s’articuler autour de trois catégories qui servent des objectifs différents :

  • la croissance
  • l’expertise
  • l’authenticité
Types de contenus

La croissance :

Si vous voulez vivre de votre activité sur internet, il faudra tôt ou tard maîtriser la croissance sur les réseaux sociaux.

Cette catégorie de contenu est caractérisée par des formats courts, et la recherche de la viralité.

Ses plateformes de prédilection sont : Twitter, Instagram, TikTok et Snapchat.

Les formats ici préférés sont : le tweet, le réel, le short, le thread.

L’expertise :

Si vous maîtrisez votre croissance, cela veut dire que vous avez compris les principes du marketing digital et du copywriting.

Cela signifie que vous êtes fort pour faire du buzz, mais cela ne garanti pas votre autorité dans un domaine.

Ce qui prouve votre expertise, ce sont vos formats longs, ou vous pouvez pleinement développer vos idées et vos solutions.

Ces formats sont adaptés à : des vidéos longues, des articles, une formation, un livre…

L’authenticité :

Les gens veulent faire partie d’une communauté de personnes qui leurs ressemblent et qui partagent les mêmes valeurs.

A l’aube de la révolution de l’intelligence artificiel, ils ont plus que jamais soif d’authenticité et d’humanisme.

L’authenticité s’incarne par l’intégrité et l’honnêteté.

C’est une catégorie propre : aux lives, aux vlogs, à l’expression d’opinions et d’émotions, aux stories…

L’écosystème de l’écrivain digital

Idéalement, vous pouvez choisir trois grands thèmes à traiter, qui s’organisent autour ces trois piliers :

  • un thème qui sert la croissance, et qui mime ce qui fonctionne déjà
  • un thème qui sert l’expertise, qui montre vos compétences
  • un thème qui sert l’authenticité, qui reflète vos passions et votre identité

Si vous traitez seulement les thèmes qui vous passionnent et où vous êtes compétent, alors vous ne toucherez pas grand monde.

Si vous traitez seulement les thèmes qui visent la croissance, alors vous développerez une audience difficilement convertissable, et indifférente.

Lorsque ces trois piliers sont alignés, vous avec un trafic croissant à rediriger vers vos contenus plus élaborés, et vers vos produits et services.

Faite ceci des années et vous développez une réelle relation de confiance avec votre audience.

Quels que soit vos services, plus votre réseau grossit, plus vous avez d’opportunité et de personnes qui veulent travailler avec vous.

Vous augmentez aussi votre nombre de client, et le prix de vos prestations car vous avez la preuve sociale du nombre.

Aussi, ces trois piliers servent trois composantes de l’être humain, à savoir : le corps, l’esprit et l’âme.

La croissance vous sert à gagner votre vie et à subvenir aux besoins du corps.

L’expertise vous permet de développer votre esprit et vos facultés intellectuelles.

L’authenticité, c’est suivre l’appelle de l’âme par son intuition et sa curiosité.

Dans mon cas mon contenu se divise en trois catégories :

  • le marketing, le design, le business en ligne (croissance, corps)
  • les sciences et la philosophie (expertise, esprit)
  • l’hermétisme et la spiritualité (authenticité, âme)

A vous de trouver vos trois piliers.

Ceux qui commencent, et qui veulent vivre de leur plume devrait d’abord se focaliser sur Twitter.

C’est une plateforme où vous pouvez croître rapidement, et tester des idées.

En Twittant minimum 3 fois par jour, avec 2 threads par semaine, et en interagissant avec les communautés, vous pouvez facilement faire 0 à 1000 abonnés en quelques mois.

Écrire du contenu pertinent

Plus haut, nous avons vu que votre contenu devait être original et apporter de nouvelles perspectives pour avoir de la valeur économique et informationnelle.

Selon la mémétique (déjà évoquée ici) les idées sont en compétition dans l’idéosphère et luttent pour leur survie et leur réplication (à l’instar des gènes).

Imaginez internet comme champ de bataille, où est déployé du contenu, destiné à conquérir du temps de cerveau disponible.

La plupart se concentrent sur leur nombre d’abonné, leur taux d’engagement, et cherchent à tout prix à capter l’attention.

Mais ils oublient que la véritable compétition est au niveau des idées, et pas au niveau des tactiques.

Les techniques de persuasion et d’influence sont utiles, mais elles ne sont que des moyens pour parvenir à des fins.

La fin en soi, c’est de communiquer un message qui a de la valeur.

Un message qui a de la valeur répond à un problème, et contient des idées compréhensibles et pratiques.

Il se réplique et se transmet naturellement s’il est vraiment précieux.

Maintenant, comment trouver des idées originales ?

Vos idées qui vous sont propres viennent soit de votre expérience personnelle, soit de votre synthèse de l’expérience des autres.

Vous synthétisez de nouvelles informations en tissant des liens entre différentes idées, et en disséquants d’autres.

Plus vous collectez d’information, plus vos perspectives s’élargissent.

Pour écrire du contenu de qualité, il faut donc d’abord en consommer en quantité.

Faite de la véritable recherche, plutôt que du divertissement passif.

Apprenez de véritables compétences et confrontez l’inconnu.

Votre perspective est unique. Elle n’a aucune concurrence, c’est un monopôle.

Ce qui est rare à de la valeur, et ce qui est unique l’est encore plus.

Votre contenu est réellement pertinent lorsque qu’il exprime votre individualité, en en faisant bénéficier les autres.

Résoudre des problèmes

Le problème est l’unité de mesure phénoménologique la plus basique.

S’il y a bien une chose qui caractérise la vie, ce sont les problèmes.

Certains sont évidents, comme les besoins physiologiques, d’autres sont plus subtiles mais tout aussi importants.

Ils se résument tous à « le présent est imparfait » (point A) et « il existe un futur meilleur » (point B).

Vous avez faim, c’est un problème. Vous mangez, vous résolvez le problème.

Seulement, il existe des problèmes dont nous n’avons pas conscience et qui nous portent préjudice sans le savoir.

Votre rôle n’est donc pas uniquement de résoudre des problèmes. Il est aussi d’éduquer les autres sur leur importance et leurs préjudices.

Eugène Schwartz a établi qu’il existait 5 niveaux de conscience en marketing :

  1. Inconscient
  2. Conscient du problème
  3. Conscient d’une solution possible
  4. Conscient de votre solution
  5. Adhérent à votre solution

Votre rôle est d’accompagner vos lecteurs à tous les niveaux, en fonction de leur avancement.

Vendre de l’information

L’être humain diffère de l’animal par sa capacité à apprendre de l’expérience des autres.

Nous n’avons pas à répéter les erreurs du passé.

Nos expériences se transmettent par la narration et l’imitation.

« J’étais à un point A, maintenant je suis à point B, et voici comment j’ai fait. »

Telle est la base de toutes les histoires.

Telle est la base de toutes démonstrations scientifiques.

Telle est la base du marketing, de la persuasion et du storytelling.

Nous aspirons tous à un idéal toujours supérieur.

Les deux questions fondamentales sont donc de définir cet idéal (philosophie), et les moyens d’y parvenir (science).

Voilà sur quoi vous devez écrire.

Votre rôle c’est de confronter l’inconnu et d’en extraire de la signification et de l’expérience.

Vous êtes un explorateur des territoires inconnus de la sémantique.

Vous partagez et vendez ce que vous y découvrez.

C’est seulement sur des idées de valeur qu’il est pertinent de faire du marketing et d’utiliser des techniques de persuasion.

Si votre produit (vos idées) est mauvais, cela ne sert à rien d’en faire la promotion. Cela vous fait perdre de l’argent, et cela fait perdre du temps aux gens.

Un bon produit fait organiquement sa réputation. Sa promotion ne fait qu’amplifier un processus déjà naturel.

Passer à l’action

L’écriture s’apprend par la pratique.

Si vous voulez en vivre, il faut que vous mettiez en place un système de rédaction.

Celui que j’utilise est le suivant :

  1. Recherche
  2. Brainstorming
  3. Rédaction
  4. Édition
  5. Partage et promotion

La première étape consiste à constamment consommer de l’information de qualité (livre, podcast, vidéo, article…).

La deuxième sert à trouver un sujet, puis de vider son esprit en vrac de toutes ses idées en rapport.

Ensuit, la troisième étape consiste à rédiger proprement et à articuler le brouillon que l’on vient de dresser.

Quatrièmement, on va corriger le tout, et l’adapter aux différentes plateformes (SEO article, Newsletter, Twitter, Instagram, LinkedIn).

Finalement, le tout est posté sur mon site et mes réseaux, sur lesquels je reste actif.

De cette façon, vous rédigez un article par semaine (format long), que vous déclinez en multiples formats courts pour alimenter vos réseaux.

Ainsi vous construisez un écosystème complet, que l’on peut symboliser par le schéma suivant :

map ecriture

Écrire est une des activités qui demande le plus de concentration.

Avec la pratique, la chose devient de plus en plus facile.

En écrivant une heure par jour, vous pouvez commencer à développer une nouvelle activité (même à temps partiel).

Vous construirez ainsi une base de données pour vos contenus, qui comme en bourse, vous bénéficiera de façon composée et exponentielle.

Autre avantage : à force d’effort de réflexion et d’articulation, vous développez votre esprit ; de la même manière que lorsque vous faite du sport, vous développez vos capacités physiques

Par l’écriture, vous pouvez construire un système rentable, qui sert votre évolution à de multiples niveaux.

— Geoffroy

Photo de profil Geoffroy
Qui est Geoffroy Stec ?

Je suis designer et éditeur depuis 2018. J’aide les créatifs à monétiser leurs passions, et à construire des systèmes de rémunérations durables.


Ressources

Manuel d’hygiène mentale

Apprenez les bases de l’épistémologie, de la philosophie existentialiste... Les principes de la perception.

Commander maintenant

Traité élémentaire de
science occulte

Dècryptez écrits des alchimistes, des Kabbalistes et les symboles que nous a légués l’antiquité. La philosophie occulte.

Commander maintenant

PROCESSUS DE CRÉATION ET D’INTERPRÉTATION DE LA RÉALITÉ

Comprenez les différents paradigmes et les révolutions scientifiques. Épistémologie et science.

Commander maintenant


LE KYBALION

Étude sur la philosophie de l’ancienne Egypte et de l’ancienne Grèce. Hermétisme et Alchimie.

Commander maintenant